No results.

Madeleine Lambert Peintre

| Art contemporain Lyon
Suivi du travail artistique depuis l'exposition "Le fil rouge" en 2008.
lambert.onlyart.tv | Réalisation : christine-goyard.fr

ASSOCIATION MADELEINE LAMBERT - MAPRA 9 rue Paul Chenavard Lyon 1er
a.madeleinelambert@gmail.com

  1. Vernissage de l'exposition de Madeleine Lambert invitée de Yannick Le Tord

    Exposition à St-Julien Molin Molette jusqu'au 18 août
    ”A prononcer vos noms sont difficiles” Madeleine Lambert
    ”Le Furan” de Pierre Giouse
    Lectures avec Thierry Renard, Roger Dextre et Pierre Giouse.
    Vidéo

  2. Madeleine Lambert, invitée de Yannick Le Tord expose à St-Julien Molin Molette

    ”A prononcer, vos noms sont difficiles”
    Exposition jusqu'au 18 août.
    Peinture, vidéo, livre...

  3. Résister à Villeurbenne

    Centre culturel de la ville de Villeurbanne.
    Exposition autour de l'œuvre de Madeleine Lambert,
    ”Nuit et brouillard”.

  4. "Le fil rouge". Discours

    "Le fil rouge" 1958 - 2008
    Rétrospective, 50 ans de peinture de Madeleine Lambert.
    Maison Ravier, Morestel - 2008.
    Organisation "les amis de la maison Ravier". Monique Ruche.

    Avec les élus de la région Rhône-Alpes, Yvon Deschamp, Guy Fischer, sénateur.

  5. ”Le fil rouge” 50 ans de peinture

    Maison Ravier - Morestel.
    ”Le fil rouge” 50 ans de peinture
    Madeleine Lambert née en 1935 à Lyon décédée en mai 2012.

    "Une fraîcheur de vision chez un peintre est assez rare pour être frappante lorsquon la rencontre. C'est le cas de Madeleine Lambert.
    Ce peintre a suivi une évolution où les facteurs dominants ont toujours été un dessin vigoureux et un penchant vers l'inconnu.
    Figuratif, abstrait, qu'importe ? Ici ce qui compte c'est l'aventure d'un trait sur une surface - et pour la suivre il faut d'avord abandonner ses préjugés accumulés dans un milieu ou dans une époque où tout ce qui n'est pas conforme aux besoins de la mode est ignoré"...
    Jim Léon extrait du catalogue, Rencontre lyonnaise, 1962

  6. 50 ans de peinture " le fil rouge". Madeleine Lambert

    Exposition à la Maison Ravier, Morestel. 2008.

    "La création fut la bouée de sauvetage qui m'a permis de traverser les tempêtes. Ou plus simplement qui m'a permis d'exister... J'ai pu prendre mes jambes à mon cou non pas pour fuir mais pour mieux m'y participer...
    Aux questions posées par mon enfance vécue durant la drôle de guerre, puis ma préadolescence d'après-guerre, sur les agissements de ce humanité à laquelle je semblais appartenir, j'ai cherché des réponses, d'abord auprès des écrivains : Rimbaud, Sartre, Vian, Pavese, Sade, Proust, Queneau, Delteil, Cendrars, Hippocrate ou Louise Labé..., écrivains dont on peut retrouver des fragments de textes intégrés dans mon travail ; dans les années 1950, à travers mes lectures, le polar, le Journal d'Anne Franck, Vailland, Aragon, etc... et plus près de nous, dans des collaborations avec Eugène Durif, Roger Dextre, Pierre Giouse, Stani Chaine...
    En résumé, pour moi, la création n'est pas du domaine de l'éphémère ; ce n'est ni de la décoration, ni l'illustration d'une idée, ni la fabrication d'une image, ni du divertissement, ni..
    Mais alors, qu'est-ce que c'est ?
    Peut-être le sillon à creuser pour mieux résister, pour repousser la mort, le fil à ne pas rompre ?
    Madeleine Lambert

    - extrait du "Le fil rouge" édité par "la passe du vent" pour l'exposition "Le fil rouge de 1958 à 2008 à la Maison Ravier de Morestel.

×

Contact